DIÉTÉTIQUE CHINOISE

En médecine traditionnelle chinoise, l’alimentation est considérée comme le premier des remèdes. Combinée à la respiration, elle est votre source principale de production d’énergie. Une mauvaise alimentation induit une énergie de basse qualité, affaiblissant votre santé et votre vitalité. La diététique chinoise s’est spécialisée sur plusieurs milliers d’années à entretenir et soutenir la vitalité afin de maintenir une santé optimale.

Bien qu’elle soit principalement orientée sur des recommandations adaptées à la constitution de chacun, nous pouvons en extraire un certain nombre de règles diététiques de base convenant à la plupart d’entre nous.

Les critères diététique vont être de nature différentes de ceux de la diététique occidentales. On va apprécier les aliments selon différentes propriétés:

  1. LA VITALITÉ de l’aliment correspond à l’énergie dont il est porteur. Plus un aliment a de vitalité et moins on a besoin de manger en volume. Quatre critères conditionnent la vitalité:
    • LA FRAÎCHEUR
    • LA RÉCOLTE DANS LA SAISON
    • LA TRANSFORMATION
    • LA MÉTHODE DE CULTURE OU D’ÉLEVAGE
  2. LA NATURE DE l’ALIMENT est l’effet thermique et physiologique que va avoir l’aliment sur le corps. ON va ainsi pouvoir Réchauffer, Stimuler ou au contraire Refroidir et Calmer nos organes ou nos fonctions physiologiques.
  3. LA SAVEUR qui vont être en correspondance avec les 5 mouvements énergétiques et qui vont les nourrir ou les fragiliser. On trouvera ainsi:
    • L’ACIDE en relation avec l’élément BOIS
    • L’AMER en relation avec l’élément FEU
    • LE DOUX en relation avec l’élément TERRE
    • LE PIQUANT en relation avec l’élément METAL
    • LE SALÉ en relation avec l’élément EAU
    • A ces 5 saveurs on va ajouter l’INSIPIDE et l’ASTRINGENCE
  4. LE TROPISME de l’aliment correspond à son impact privilégié sur un organe.
  5. LA COULEUR, La FORME et LA CONSISTANCE de l’aliment

LA DIÉTÉTIQUE DU JUSTE MILIEU

Shiatsu Equilibre - Dietetique

Toutes ces notions restent difficiles à utiliser au quotidien et il me semble nécessaire d’énoncer 3 règles simples qui pourront, si vous en faite l’expérience quelques temps, se transformer  en règle diététique pour tous les repas quotidiens. Si ces règles rythment nos repas quotidiens, quelques excès sont autorisés et même souhaitables  ( 8 à 10 repas de fêtes par mois) pour activer fortement la sphère digestive. Voici 3 règles qui s’appliquent donc à vos repas quotidiens et qui vont permettre d’apporter tout ce dont le corps à besoin quotidiennement

Règle 1: La mastication
Dans nos rythmes de vie, nous ne prenons plus le temps de bien mastiquer; et pourtant cet acte simple permet de mélanger la salive et les aliments et de commencer le processus de dégradation. C’est aussi une action qui va permettre de mettre en température les aliments froids et crus (qu’il est nécessaire de mâcher longuement). De part ce travail de mastication, le volume d’aliment ingéré sera bien moindre que lorsqu’on avale son repas.
Il n’y a que des bénéfices à une bonne mastication. Ce qui n’est pas fait ici devra se faire au niveau de l’estomac (température, dégradation etc…).

Règle 2: Constitution de l’assiette
L’homme est un mammifère omnivore à dominante céréalière. On peut notamment l’observer en examinant sa dentition ( quelques incisives pour découper les végétaux, 4 canines pour déchirer la viande et en nombre plus importants des prémolaire et des molaires pour broyer les céréales). Dans son assiette, on devra donc trouver 50% de céréales ( riz, blé sous toute ses formes etc…). L’autre moitié devra être composé de légumes obligatoirement et de viande ou poisson de temps en temps.
En revanche, il est bienvenu de ne pas mélanger les céréales avec les autres ingrédients de l’assiette et de mastiquer les céréales seules dans la bouche.

Règle 3: Pas de grignotage entre les repas
Chaque processus digestif met entre 3 et 5 heures pour s’opérer. Il est important de ne pas ingérer d’aliment au moins pendant les 3 heures qui suivent un repas afin de ne pas mélanger des aliments crus avec ceux qui sont déjà dégradés.

Ces trois règles sont très simples à suivre et vont donner les bases d’une alimentation qui va renforcer l’énergie et la vitalité. D’autres règles pourront vous être proposées lors de votre prochaine séance.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :