LE SHIATSU: THÉRAPIE MANUELLE ET/OU SOIN ÉNERGÉTIQUE ?

Après un soin il y a quelques temps, mon consultant qui a déjà reçu des soins lors de ses voyages en Asie me signifie que la séance a « fait bouger des choses » et est curieux de savoir ce que j’ai fait en étant présent subtilement et simultanément à différents endroits de son corps. De son expérience passée, il avait l’habitude de soins très appuyés, et douloureux parfois mais en tous cas très présent dans les chairs et la matière. Lors de la séance que nous avons partagée, certain contacts ont été sensibles, mais dans l’ensemble les pressions étaient bien présentes parfois et à d’autres instants plus discrètes voire même subtiles. Et les interrogations de mon consultant venaient plus surement de ce toucher plus subtile qu’il ne connaissait pas mais qui faisait bouger des choses dans son corps.
C’est de cette réflexion qu’est née l’écriture de cet article : le shiatsu est-il une technique de thérapie manuelle ou un soin énergétique. Très philosophique cette question je trouve et j’ai donc maintenant 4 heures pour y répondre avant de publier ma copie.

LES 7 PLANS DE L’HOMME DE MENCIUS

Il y a quelques temps j’ai écrit un article sur le toucher en shiatsu qui décrit ces 7 plans et je vous invite à le relire. Pour faire vibrer tous les plans il convient d’intervenir sur les couches les plus hautes puisque les répercussions sont plutôt descendantes globalement même si cela peut retentir sur la couche supérieure de proximité.
Ainsi le Shiatsu-Shi qui intervient uniquement sur le plan physique en pensant son soin comme une activité manuelle va pouvoir faire vibrer (c’est a dire avoir un impact sur) les plans anatomique et physiologique essentiellement . Pour faire vibrer les autres plans il faut avoir une autre intention et des actes plus subtils qui peuvent passer par le toucher ou pas.

UNE THÉRAPIE MANUELLE

Il semble évident que le Shiastu est une technique manuelle : le shiatsu-shi exerce des pressions sur les tissus mous du corps du receveur, mobilise les articulations, réalise des étirements… enfin est directement en contact avec la matière physique. Il y a certe un vêtement entre les mains du praticien et le receveur mais celui n’entrave en rien le travail sur la matière musculaire, articulaire du consultant. De ce point de vue il n’y a aucune ambiguïté, le shiatsu est bien une thérapie manuelle avec une palette de technique assez large pour faire réagir le corps matériel du receveur. Les pressions, les bercements (kenbiki) les mobilisation articulaires, les ajustements articulaires etc… ont une action réelle et efficace sur les muscles, les fascias, les tendons et ligaments sans oublier les organes internes eux même et les jonctions articulaires et j’en oublie certainement. Dans les concepts et les intentions il y a une réelle différence avec d’autres thérapies manuelles (kinés, ostéo etc…) puisque le shiatsu-shi travaille sur la base de la circulation du Qi dans les méridiens, mais il faut bien admettre qu’il travaille d’abord sur la matière essayant de faire en sorte d’équilibrer le corps (Kyo/Jitsu) et d’éliminer toutes les tensions vecteur de stagnation et à moyen terme de maladie. Quelque soit l’école et le praticien, le Shiatsu-shi travaille sur la matière physique du corps du receveur et à par conséquent une action concrète et importante sur le corps physique. Le Shiatsu st une technique manuelle très intéressante et il me semble que bien des sportifs (amateurs et professionnels) devraient régulièrement se faire traiter par le shiatsu ce qui n’est à mon goût pas suffisamment le cas et je milite et oeuvre sur le sujet (je propose en 2020 une formation sur le sujet). Aussi beaucoup de problèmes comme par exemple les douleurs articulaires (arthrose, arthrite etc…), les tendinopathies, mal de dos, douleurs cervicales ou aux épaules commencent par des tensions musculaires qui si elles ne sont pas traitées (correctement) peuvent amener à de réelles et sévères conséquences à la fois pour la vie de tous les jours, le monde professionnel (voir le nombre de TSM dans le monde du travail) ou dans la sphère sportive.

UN SOIN ÉNERGÉTIQUE

Dans tous les concepts asiatiques et notamment en Shiatsu on parle de circulation du Qi (traduit facilement par énergie) et donc de la circulation de quelque chose qui n’est pas matérialisé. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas le ressentir mais on ne peut pas le tenir le donner, le décrire physiquement. La physique quantique nous explique très bien ( enfin c’est bien complexe tout cela quand même ) que la matière n’existe pas vraiment en tant que telle mais que énergie (vibration) et matière ne sont que que 2 versants de la même chose. C’est exactement le concept du Yin et le Yang, le Yin représentant la face matérialisé, plus lourde en quelque sorte la matière et le Yang représentation la face plus subtile dont on ne percevra que les conséquences ( mouvements, chaleur etc…). Pour tout ceci je vais vous renvoyer vers un article que j’ai précédemment écrit : le soin énergétique expliqué. C’est le premier point de notre aspect énergétique et le shiatsu va aider à faire circuler le Qi et c’est donc déjà en soit un soin énergétique.
A ce premier point on peut aussi ajouter l’attitude du praticien lors du soin. Ici c’est la vibration propre du praticien qui est en jeu pour être en mesure à la fois de ressentir l’énergie du consultant et de toutes ses nuances mais aussi de transmettre (vibrer) par son regard et son intention.
Mais à mon sens et dans ma pratique il y a une dimension plus subtile et plus énergétique. Nous sommes énergie et vibrations (notre corps astral) donc tout autant que matière. L’intervention au niveau énergétique et donc vibratoire se peut se faire qu’à travers des actes plus subtils qu’une pression ou autres actions physiques : le vent qui peut être vu comme une énergie ne peut être capturé en fermant la main. De même nos postes de radio captent les différentes stations parce qu’il s’accordent (vibrent) sur la fréquence du signal qu’ils peuvent ensuite décoder et transformer en son audible). Alors comment faire en Shiatsu pour traiter énergétiquement ? Nos mains sont d’excellentes antennes d’une sensibilité impressionnante et elles sont douées pour détecter un dysfonctionnement, une anomalie qui va concrètement vibrer sur une fréquence différente. Le soin consiste donc a repérer et modifier ces fréquences vibratoires pour les amener à s’accorder sur la vibration normale, correcte de cet instant. Et pour ce faire on peut utiliser notre main nos doigts mais pas dans une intention d’agir sur la matière mais bien sur cette vibration. Notre vibration (normale et correcte pour peu que nous soyons en bonne santé ce qui est une exigence en tant que thérapeute) va permettre à la zone en difficulté de retrouver une vibration correcte et normale. On peut le faire localement mais aussi à distance de la zone locale ou en travail de polarité ou sur des points référents pour la zone à traiter. L’énergie vibratoire s’affranchit du temps et de l’espace. Alors certains vont me dire ce n’est pas du Shiatsu. Je pourrai leur répondre que le Shiatsu a pour seul objectif de faire circuler harmonieusement le Qi (cette énergie vibratoire) en utilisant les mains (et nos pouces ) ou tout autre partie du corps du praticien. Des pressions perpendiculaires au corps du receveur ? C’est au corps du receveur de m’indiquer le sens de ma pression. Il faut qu’il y ait pression substantielle ? C’est parfaitement ce que je fais en m’appuyant sur la composante énergétique du corps.

CONCLUSION

En conclusion je pourrais être tenté de dire que le Shiatsu est une thérapie manuelle tout autant qu’un soin énergétique. Il est cependant important de comprendre que si l’impact sur le corps physique du receveur est indéniable, l’importance du travail énergétique dépendra grandement de l’ouverture et l’éveil du praticien sur l’aspect vibratoire de chaque être.
Il me semble évident que le Seiki initiée par Akinobu Kishi (un praticien de Shiatsu et qui a notamment été assistant de Masunaga) est une technique qui penche davantage vers le versant énergétique que le Shiatsu: le « Faire sans Faire« .
Mais il existe presque autant de style Shiatsu que de praticien et pour ma part j’ai une pratique de Shiatsu très partagée entre thérapie manuelle et énergétique que vous pouvez aussi retrouver dans tous les stages proposés.

Une réponse à “LE SHIATSU: THÉRAPIE MANUELLE ET/OU SOIN ÉNERGÉTIQUE ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :