ZOOM SUR LES DOULEURS AFFECTANT LA POSTURE

Introduction

Les douleurs de posture sont ressenties comme des douleurs plus ou moins intenses au mouvement et parfois au repos et qui empêchent de réaliser aisément les tâches quotidiennes et qui fatiguent. Ces douleurs sont pour la plupart récurrentes et elle réapparaissent lors d’une période de stress, de travaux inhabituels  ou de séances de sports trop intenses par exemple. On constate alors des zones musculaires très contractées et donc douloureuses souvent dans le bas du dos, ou bien dans la zone inter-scapulaire (entre les omoplates) ou encore au niveau du cou ou des trapèzes et des déformations durables mais non permanentes du squelette sont alors réelles et parfois extrêmement visibles. C’est ce que j’appelle des douleurs de posture qui conjuguent zone musculaires contractée associée à une articulation qui n’est plus dans son axe normal.

Il convient de distinguer 2 causes radicalement opposées à cette déformation du squelette:

  • la première est traumatique et c’est une articulation qui a été forcée, il s’en est suivi une ou plusieurs contractures musculaires. Remettre en place l’articulation en place par une manœuvre ostéopathique va détendre les muscles, les contractures musculaires n’étant qu’une atteinte secondaire;
  • la deuxième cause est d’abord musculaire et va secondairement faire jouer les articulations et déformer la posture. En effet, les muscles étant reliés au squelette, les contractures qui rétrécissent de façon durable le muscle vont donc tirer les articulations proches et provoquer des déséquilibres au niveau du squelette en particulier au niveau des vertèbres, des scapulas ou encore du bassin. Cependant comme c’est une contracture musculaire qui est à l’origine de la déformation articulaire, détendre le muscle va automatiquement replacer l’articulation dans sa position normale et stopper la douleur.

Cet article est plus dédié au deuxième point et seront examiner l’étiologie et les solutions pour rétablir l’équilibre.

Étiologie des douleurs de posture

La posture humaine normale est une recherche permanente de la verticalité équilibrée entre le côté droit et le côté gauche, notamment pour que la position des yeux soit bien sur une ligne horizontale.

Dès lors tout déséquilibre primaire _indépendamment de la cause_ est compensé par un mouvement d’une autre articulation pour respecter au mieux l’assiette horizontale au niveau des yeux. Par exemple, un déséquilibre au niveau du bassin pourra être compensée par une articulation vertébrale, créant ainsi une tension musculaire qui va provoquer une douleur. Pour garder cet équilibre vertical, le corps sollicite tous les muscles du corps par groupe antagoniste. C’est notamment par toutes les informations recueillies par les capteurs réflexes du pied que la bonne posture est maintenue et cela de façon totalement inconsciente. Or depuis quelques années la mode est à la chaussure avec des semelles très épaisses (Air Max par exemple) et notamment en course à pied avec des modèles Oversize ( Hoka). Si d’un point de vue du confort on peut-être convaincu il est certain que cela diminue fortement l’activation des capteurs réflexes de juste posture.

Dans son canapé

La première cause évidente à ces douleurs de posture peut être imputé directement à une posture mal appropriée : dans la voiture, dans le canapé en regardant la télé, sur son poste de travail etc…

Je vous propose un test simple : mettez vous debout, immobile et  regarder si vous être équilibré sur vos deux jambes ou bien si vous reposez plutôt sur une jambe? Et c’est vrai pour toutes vos activités.

Les émotions

Une autre origine est d’ordre émotionnel comme le stress, la colère, la frustration.

Si ces émotions sont trop fortes ou durables elles vont notamment affecter le Foie _qui gouverne les fonctions contractiles des muscles_. On va alors trouver des contractures musculaires, notamment au niveau du haut du corps (trapèzes, espace inter-scapulaire, Sterno-Cléido-Mastoïdien). Ces tensions musculaires vont tirer sur les articulations et déformer le squelette. Tous les organes sont concernés par les déséquilibres émotionnels et vont avoir des répercussions physiques.

L’excès d’activités physiques

Une autre origine  provient de l’excès d’activités sportives. On a tous constaté des courbatures et contractures suite à une activité nouvelle ou plus poussée que d’habitude.

En général les douleurs durent de 24 à 48h. Mais si ces excès sont répétés, les contractures deviendront plus durables et pourront affecter le squelette par le même raisonnement que décrit précédemment.  A titre d’exemple chez les coureurs à pied on va ainsi retrouver des muscles au niveau du fessier et du pelvis qui vont être très sollicités ; en cas d’excès, des contractures durable vont s’installer et peuvent modifier la position du bassin et créer des douleurs  au niveau de la hanche, du bas du dos ou dans les membres inférieurs.

Points Mo

Un dysfonctionnement d’un organe interne va aussi amener des contractions musculaires et on le sait bien en MTC puisque l’analyse palpatoire de certains points contracturés du corps vont nous indiquer un déséquilibre d’un organe.

Je parle ici des points Mo et Shu dorsaux. Ces contractures peuvent engendrer des douleurs qui vont pousser la personne à prendre une posture moins douloureuse mais déséquilibrées qui à la longue vont favoriser les déformations articulaires et les contractures musculaires douloureuses.

Si ces contractions sont unilatérales elle vont tirer le squelette du côté de la contracture et générer une déformation.

Schéma préférentiel des déséquilibres

Lorsqu’on observe une personne au repos ou en mouvement on va pouvoir constater, visuellement d’abord puis en étudiant quelques mouvements basiques ou par la palpation un déséquilibre sur un seul côté ou des deux côtés.  On va trouver des schémas préférentiels : soit un déséquilibre unilatéral (droite ou gauche) ou un déséquilibre bilatéral croisé.

Les déséquilibres unilatéraux

Déséquilibre côté droit

Le côté douloureux va alors être contracté, le bassin du même côté va être plus haut que le côté opposé alors que l’omoplate du côté douloureux sera plus bas que l’autre. Ce sont les muscles raccourcis rattachés à ces articulations qui vont les tirer et ainsi modifier la posture.

La personne aura alors tendance à aller dans le sens du déséquilibre puisque c’est la tendance la moins douloureuse. Toute torsion ou extension du côté touché va engendrer une douleur dans le dos, les trapèzes, le cou, voir dans les membres du côté touché puisque la scapula ou le bassin vont exercer une tension sur  tous les muscles qui leur sont rattachés. De proche en proche les tensions et douleurs vont se propager du même côté au moins dans un premier temps.

Les déséquilibres en bilatéral croisé

Déséquilibre bilatéral croisé

Dans ce cas les déséquilibres vont présenter des schémas croisés entre le bassin et les omoplates  (voir schéma).

C’est un cas très fréquent soit parce que des tensions liées aux émotions auront contracturés simultanément les côtés gauche et droit, ou soit parce que le corps dans sa volonté de faire le maximum pour garantir un équilibre aura compensé le premier déséquilibre (venant initialement d’en haut ou d’en bas) par un autre.

Evidemment, on peut trouver des déséquilibres haut/gauche-bas/droit ainsi que haut/droit- bas/gauche.

Techniques de corrections

Toutes les techniques de diagnostic visuel ainsi que la palpation vont donner un schéma clair du ou des déséquilibres.Détendre les chaînes musculaires en cause va alors permettre non seulement de corriger la posture, mais aussi de mieux faire circuler l’énergie, le sang et toutes les hormones pour une fonctionnement physiologique optimal. Mais on va aussi traiter la cause du problème qu’il soit émotionnel, postural ou interne (organe).

Pour ce faire le praticien de Shiatsu et de Médecine Traditionnelle Chinoise a différents moyens très efficaces :

  • Le Shiatsu par la stimulation de points particuliers et de méthode fluidique va considérablement et durablement détendre et apporter un bien-être immédiat.
  • Le Sotaï va aussi par des mouvements non douloureux  apporter la détente des muscles contracturer et corriger la posture.
  • L’utilisation de la moxibution aussi permettre de détendre les zones tendues.
  • Enfin l’application de ventouses s’avérer une aide précieuse très efficace pour détendre les douleurs dorsales.

Toutes ces pratiques sont utilisées à ShiatsuMeiHo Équilibre.

Une réponse à “ZOOM SUR LES DOULEURS AFFECTANT LA POSTURE”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :